Turismo Valdegovia montescorzo edificio

sur valdegovía

services ir

histoire et art

vive valdegovía

qué voir

Parc Nat. de Valderejo

Visite virtuelleir

Screensaverir

contactir


Les mines de sel d´Añana

Dans cette partie nous recueillons une informationse référant aux Mines de sel d´Añana, de municipalité d´Alava qui appartient, aussi comme la municipalité de Valdegovia, à la bande d´Añana.

LES MINES DE SEL D´AÑANA ; RETOUR À LA VILLE CACHÉE

Les mines de sel d´Añana, les plus anciennes de la ville d´Álava, après quelques décennies de ruine et d´abandon, commencent à voir le jour.

L´exploitation de la source saline et de la restauration ont ouvert les portes de l´avenir au paysage le plus insolite du pays Basque.

Déclarée Patrimoine Culturel et monument Historique, elle est la ville la plus ancienne d´Álava (loi de 1140) et déjà depuis l´époque Néolitique avec un impact plus important à partir de l´époque romaine, son paysage, son économie et son histoire ont été liées à l´exploitation de ses sources salées.

Les mines de sel d´Añana

Avant tout, les mines de sel d´Añana sont un paysage. Blanc, fulgurant comme la neige entre juin et septembre ; et gris ocre comme une ruine dans l´hiver.

Les jours de pluie et de brouillard, quand le soleil est seulement un présage, la vallée Salée, le nombre avec lequel elle s´est fait connaître.



elaboracion de la sal

La tache commence vers le mois d´avril avec la réparation des ares qui ont subi des écroulements ou se sont crevassées comme conséquence des pluies et des gelées hivernales.

L´obtention du sel au moyen de l´évaporation de l´eau salée exige une série de travaux : rétablir, remuer, arroser, ramasser et entrer le sel ; ce processus requiert un cycle approximatif de deux jours.

Pour que la période d´exploitation du sel soit rentable, il est indispensable que le soleil et le vent apportent la force nécessaire pour obtenir l´évaporation de l´eau et la cristalisation.

QUE DONNE LE LIEU DES MINES DE SEL ?

La structure de la vallée d´Añana était déterminée par l´urgence de matières intérieures qui, grâce aux poussées orogéniques, ont traversé une série de strates supérieures et ont cassé la croute terrestre. Ce phénomène, celui qui est appelé Diapiro, a donné lieu à l´existence de sources salées, ainsi que l´affleurement des gypses, exploitées dans les alentours, et d´argiles caractéristiques de couleur rouge avec des tonalités violacées.

LA VALLÉE SALÉE

En mettant à profit les dénivellements de terrain de la Vallée Salée et sa structure géologique de type diapirique, dans une étendue de 120 hectares, ont été construites les mines de sel d´intérieur les plus importantes d´Europe, avec un complexe de lattis de plus de 5 000 " ares " ou plates-formes soutenues par des armatures de bois et des murs de pierre. C´est un endroit dans lequel sont réalisés les travaux d´extraction de sel.

Ils sont ordonnés en formant des groupes de 20 ou 30, qui construisent ce qui ce nomme une " ferme " ; chaque ferme dispose d´un ou deux dépôts ou " granitos " situés en bas des ares, dans lequel est stocké le sel obtenu pendant la période de travail.

L´eau salée ou (muera brota) des sources situées dans le Sud de la vallée. Depuis un dépôt proche de ces sources, appelé " partidero ", l´eau est répartie sur deux canaux en bois : le " Rollo de Suso " conduit la (muera) par la rive gauche de la vallée et le " Rollo de Quintana " s´écoule par la rive droite ; ces derniers transportent une plus grande quantité de débit et se subdivise par la suite. La (muera) est stockée dans les puits de chaque ferme et depuis celle-ci, se remplissent les ares pour que l´action du soleil et du vent obtiennent la cristalisation du clorure de sodium.

L´HISTOIRE

Dans l´environnement des mines de sel d´Añana, il a été retrouvé des restes archéologiques du Bronze Néolitique, de l´âge de Fer et de la Romanisation.

Nous ignorons quand et comment les sources d´eaux salées ont été découvertes mais pendant des siècles et un marché de sel a été fondamental dans l´échange commercial et a apporté une richesse et une splendeur à la ville. Ce paysage surréaliste et chaotique d´échafaudages, de galeries et de canaux en ruines a été l´une des portes par laquelle Álava est entrée dans l´histoire.

Ne manquez pas

retour